Friday, June 2, 2017

Vos contenus et comment générer des revenus sur YouTube grâce aux annonces

En mars dernier, nous vous avions informé à propos d’un certain nombre de modifications en cours de réalisation afin de répondre aux inquiétudes des annonceurs concernant le type de contenus sur lesquels sont diffusées leurs annonces. Depuis, nous avons eu de nombreux échanges constructifs avec les annonceurs et mis en place des contrôles supplémentaires pour leur redonner confiance. Un grand nombre d'annonceurs ont depuis relancé leurs campagnes sur YouTube, permettant ainsi aux créateurs de générer à nouveau des revenus plus stables et plus élevés. Nous savons que les variations de vos revenus ont pu être déstabilisantes. C’est pourquoi nous tenions à vous informer que nous avons travaillé en étroite collaboration avec ces partenaires afin que YouTube reste une plate-forme unique où les créateurs peuvent générer des revenus.

Il reste encore beaucoup de choses à faire. Nous devons améliorer la manière dont nous communiquons avec vous, nos créateurs. Il faut également que nous respections notre engagement auprès de nos annonceurs. Pour ce faire, nous devons nous assurer que leurs annonces soient diffusées uniquement sur des types de contenus qu'ils estiment adaptés à leurs marques. Voici donc des informations sur les actions que nous avons mises en place afin d'assurer une meilleure transparence :

Des informations plus détaillées sur les consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs 
Vous avez clairement manifesté votre envie de disposer d'informations plus claires et détaillées concernant nos consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs. En réponse à cette attente, nous avons modifié ces consignes afin de vous fournir plus de détails qu'auparavant. Bien qu'il nous soit impossible de couvrir tous les scénarios possibles de vidéo, nous espérons que ces informations supplémentaires vous permettront de mieux comprendre les types de contenus sur lesquels les marques nous ont indiqué qu'elles ne souhaitaient pas diffuser d'annonces, et qu'elles vous aideront à prendre des décisions plus éclairées concernant vos contenus. Nous avons conscience que nos systèmes d'annonces ne sont pas parfaits, et nous mettons actuellement tout en œuvre pour vous permettre de faire appel plus facilement si certaines de vos vidéos ne sont plus monétisées.

De nouvelles consignes concernant les contenus éligibles pour la diffusion d'annonces
La communauté des créateurs et nos partenaires nous ont clairement fait comprendre que nous devions étoffer nos consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs pour certains types de contenus. Nous avons donc ajouté de nouvelles consignes afin d'adopter une position plus stricte vis-à-vis des contenus suivants :

  • Contenus incitant à la haine : contenus qui appellent à la discrimination, au dénigrement ou à l'humiliation d'un individu ou d'un groupe en raison de sa race, son origine ethnique, sa nationalité, sa religion, son handicap, son âge, son statut d'ancien combattant, son orientation sexuelle, son identité sexuelle ou de toute autre caractéristique connue comme motif de discrimination ou de marginalisation 
  • Utilisation inappropriée de personnages issus de divertissements familiaux : contenus dans lesquels des personnages issus de divertissements familiaux montrent un comportement violent, sexuel, vulgaire ou inapproprié, même dans un but humoristique ou satirique 
  • Provocation et dévalorisation : contenus inutilement provocants, incendiaires ou dévalorisants (par exemple, les vidéos utilisant de manière gratuite un langage irrespectueux dans le but d'humilier ou d'injurier un individu ou un groupe) 

S'il est vrai que les vidéos respectant nos Conditions d'utilisation et notre Règlement de la communauté peuvent rester sur YouTube, nos consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs sont axées sur les contenus qui sont expressément éligibles à la monétisation. Les contenus qui ne respectent pas les Règles AdSense ni nos Consignes relatives aux contenus adaptés aux annonceurs ne seront pas éligibles à la monétisation.

Une nouvelle formation de la Creator Academy 
Bien que votre vidéo soit identifiée comme adaptée aux annonces, n'oubliez pas qu'un même type de contenu peut ne pas convenir à toutes les marques. Une marque de produits d'entretien et une marque de bière choisiront très probablement de cibler des audiences très différentes. Aujourd'hui, nous proposons une nouvelle formation dans la Creator Academy. Celle-ci vous fournira des informations plus détaillées sur la méthode à suivre pour rendre votre contenu attrayant pour un grand nombre d'annonceurs, s'il s'agit de votre objectif.

Nous espérons que ces nouvelles règles et consignes vous fournissent les informations supplémentaires dont vous avez besoin pour prendre des décisions éclairées concernant vos contenus. Les histoires que vous partagez avec les audiences du monde entier nous inspirent tous les jours. Nous vous remercions pour votre patience pendant l'optimisation de notre écosystème pour les créateurs, les annonceurs et les utilisateurs.

Ariel Bardin, VP, Product Management Vidéo regardée récemment : "Tom's Take: Ads Update" de la chaîne Creator Insider

Thursday, April 6, 2017

Présentation des nouvelles mesures de protection visant à protéger les créateurs qui participent au Programme Partenaire YouTube

Pour des millions de créateurs de contenu YouTube, faire des vidéos n'est pas qu'une activité créative, c'est une source de revenus. Nous avons mis sur pied le Programme Partenaire YouTube (PPY) en 2007. Aujourd'hui, plus de créateurs que jamais gagnent leur vie grâce à YouTube. Cependant, la croissance des revenus générés par les créateurs est accompagnée d'une augmentation des cas d'abus qui entraînent des conséquences négatives à l'endroit d'un certain nombre de créateurs et de marques qui essaient de tisser des liens avec leur audience sur YouTube. Les créateurs eux-mêmes s'en sont rendu compte. Dans le but d'aider à protéger la source de revenus des créateurs, nous avons récemment mis en place une procédure qui simplifie pour tous le signalement d'une usurpation d'identité d'une chaîne. Ce changement nous a permis de mettre un terme aux activités de centaines de milliers de chaînes qui ne respectaient pas nos règles. Nous mettons en œuvre aujourd'hui une mesure supplémentaire visant à renforcer encore davantage la protection des créateurs, soit la révision du seuil d'admissibilité quant à la participation au Programme Partenaire YouTube.

À compter d'aujourd'hui, nous ne diffuserons plus d'annonces dans les vidéos PPY tant et aussi longtemps que la chaîne demeurera sous la barre des 10 000 vues totales. Ce nouveau seuil constitue un bon indice pour nous permettre d'évaluer la validité d'une chaîne et de confirmer si celle-ci respecte notre règlement de la communauté et nos consignes relatives aux annonceurs, et ce, avant qu'elle commence à générer des revenus. Le nouveau seuil permettra aussi de renforcer les partenariats entre YouTube et les créateurs qui entretiennent des liens étroits avec leur audience. En fixant le seuil à 10 000 vues, nous nous assurons également de minimiser les conséquences à l'égard de nos aspirants créateurs. Bien entendu, les revenus générés par des chaînes qui comptaient moins de 10 000 vues avant la révision du seuil ne seront pas touchés.

D'ici quelques semaines, nous mettrons aussi en place un nouveau processus de vérification à l'intention des créateurs qui souhaitent participer au Programme Partenaire YouTube. Une fois que la chaîne d'un créateur atteint 10 000 vues totales, nous vérifierons si ses activités respectent nos règles. Si tout semble en ordre, nous permettrons à la chaîne de participer au PPY et commencerons à diffuser des annonces dans leur contenu. Cet ensemble de nouvelles mesures aidera à garantir que seuls les créateurs qui respectent les règles puissent toucher des revenus.

Vous êtes créateur et venez tout juste de fonder votre chaîne ? Consultez notre YouTube Creator Academy pour obtenir des conseils sur la création de contenus de qualité et le développement de votre audience et faire en sorte que votre chaîne atteigne et dépasse le cap des 10 000 vues. Une fois que vous aurez envoyé votre demande de participation au Programme Partenaire YouTube, vous pourrez suivre son avancement dans l'onglet "Chaîne" de Creator Studio, sous "Monétisation". Nous souhaitons donner une chance à tous les créateurs YouTube, des plus modestes aux plus grands. Ce nouveau processus de demande de participation nous permettra d'assurer la croissance continue des revenus des créateurs et de garantir que ces revenus profitent aux bonnes personnes.

Ariel Bardin, vice-président de la gestion des produits

Thursday, March 16, 2017

L'éditeur d'annotations sera bientôt obsolète : pensez aux fiches et aux écrans de fin pour entretenir l'intérêt de vos fans

Nous mettons tout en œuvre pour vous aider à toucher davantage de spectateurs et à les fidéliser. C'est pourquoi nous avons développé des outils comme les fiches et les écrans de fin, qui sont compatibles avec les appareils mobiles et vous permettent de sonder vos spectateurs, de les rediriger vers vos produits, de leur recommander des vidéos et bien plus encore.

Grâce à vos commentaires, nous avons pu améliorer les fiches et les écrans de fin. Vous souhaitiez que les fiches puissent rediriger les spectateurs vers les vidéos d'une playlist. C'est maintenant possible. Par ailleurs, vous souhaitiez pouvoir importer des écrans de fin depuis d'autres vidéos et utiliser des éléments intelligents. Nous avons donc ajouté ces fonctionnalités. Comme toujours, nous continuerons de prendre en compte vos remarques pour améliorer ces outils.

Alors que de plus en plus de créateurs ont adopté les écrans de fin et les fiches, l'utilisation des annotations a baissé de plus de 70 %. Par conséquent, nous avons décidé de mettre fin à l'utilisation de l'éditeur d'annotations. À partir du 2 mai, vous ne pourrez plus ajouter d'annotations ni modifier les annotations existantes. Vous aurez uniquement la possibilité de les supprimer. Les annotations existantes continueront de s'afficher sur les ordinateurs. Nous tenions à vous prévenir et vous fournir davantage de contexte sur les raisons qui nous poussent à procéder ainsi aujourd'hui, afin que vous puissiez vous adapter.
  • Les écrans de fin et les fiches fonctionnent sur les appareils mobiles. Nous avons lancé l'éditeur d'annotations en 2008 avant l'essor du mobile. Puisque 60 % de la durée de visionnage sur YouTube s'effectue sur des appareils mobiles, pourquoi créer des annotations qui ne touchent pas la majorité de vos spectateurs ? Les écrans de fin et les fiches sont compatibles avec les appareils mobiles et les ordinateurs, ce qui vous permet de faire d'une pierre deux coups.
  • Les écrans de fin et les fiches incitent davantage les spectateurs à interagir. Nous avons constaté que les écrans de fin et les fiches génèrent 7 fois plus de clics sur YouTube. Dans l'ensemble, les spectateurs n'aiment pas les annotations. Ils ferment en moyenne 12 annotations avant de cliquer sur l'une d'entre elles. D'ailleurs, de plus en plus de spectateurs désactivent complètement les annotations.
  • Les écrans de fin sont plus faciles à créer. De nombreux créateurs nous ont indiqué que l'ajout d'annotations à la fin de vidéos pouvait s'avérer compliqué. Avec les écrans de fin, cette procédure est facilitée et jusqu'à 10 fois plus rapide. Vous pouvez désormais importer des écrans de fin depuis d'autres vidéos ou utiliser des superpositions dynamiques pour gagner encore plus de temps.
Si ce n'est pas déjà le cas, faites comme les nombreux créateurs qui utilisent les écrans de fin ou les fiches. Merci de nous aider à améliorer YouTube.

Publié par Muli Salem, Product Manager, qui a récemment regardé Asian Safari Adventure
UA-50256325-1